Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H)

Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) est un trouble caractérisé par trois types de comportements qui peuvent ne pas tous être présents :

  1. L’hyperactivité
  2. La distractivité
  3. L’impulsivité

L’hyperactivité traduit un comportement adopté par un enfant ayant un déficit d’attention. L’enfant est constamment en mouvement, il fait plusieurs choses à la fois. Deux types d’hyperactivité ont été observés. La première est le résultat d’une situation particulière que vit la personne et qui disparaîtra avec le temps, tandis que la seconde découle de perturbations neurologiques dans le cerveau. Il est important de savoir qu’en général, plus l’enfant vieillit, plus ce comportement se mue en une intériorisation des choses.

La distractivité se définit par la difficulté à filtrer certains stimuli (auditifs et visuels).

L’impulsivité est caractérisée par une envie irrésistible d’accomplir une action spontanée, irréfléchie et induite sous l’impulsion du moment.

Le TDA/H est différent de l’autisme ou de l’anxiété. L’autisme fait partie des troubles envahissants du développement (TED). Il se définit comme étant un trouble d’origine neurologique caractérisé par une déformation du développement global de la personne. Quant à l’anxiété, c’est un sentiment d’appréhension et de peur qui s’accompagne de symptômes physiques comme les tremblements, la transpiration, etc. C’est un sentiment vécu par tout individu confronté à une situation inquiétante.

Il est important de se faire diagnostiquer le plus tôt possible par des professionnels de la santé, car c’est à partir de ce diagnostic que nous pourrons trouver les accommodements nécessaires pour faciliter ta réussite scolaire.

Les tests d’évaluation sont assez coûteux. Cependant, si tu es admissible au Programme canadien de prêts aux étudiants, tu pourrais bénéficier d’une aide financière pour les tests dans ta province. Aussi, si tu es un(e) étudiant(e) de l’Université McGill, tu pourrais avoir droit à un prêt de l’établissement pour couvrir les frais d’évaluation, mais seulement avec une recommandation de la direction de l’Office for Students with Disabilities.

(Source : Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse; Fédération québécoise de l’autisme.)

Skip the table of content

Table des matières

View the whole table of content

Frequently Asked Questions